This post has been viewed 46 times.

Nouvelle orientation pour Bob HALLER !

Nouvelle orientation pour Bob HALLER !

Il a réservé la primeur de la nouvelle à ses invités lors de sa traditionnelle soirée de fin de saison, ce jeudi soir, au centre culturel  à Junglinster

Dorénavant, Bob Haller aura l’opportunité de continuer sa carrière au Portugal.

Que l’on se rassure néanmoins : licencié de la FLTri, membre du cadre d’élite du COSL et de la section sportive de l’armée, le multiple champion de Luxembourg le restera….

C’est bien évidemment avec l’accord de la FLTri compréhensive et du COSL encourageant la décision du triathlète que Haller a entrepris depuis un certain temps déjà les négociations en vue d’un transfert à l’étranger. Son choix est tombé sur le Portugal, non seulement à cause de la douceur du climat de l’Algarve voisine mais essentiellement  en raison de l’accueil particulièrement favorable qu’il y a rencontré. En effet, le président de la fédération de triathlon portugaise, M. Vasco RODRIGUES et l’entraîneur national, M. Lino BARRUNCHO n’ont éprouvé le moindre problème à ce que la figure de proue de la FLTri depuis quelques années se joigne au cadre national lusitanien  pour la préparation de la saison 2018, voire des années 2019 et 2020 en vue des Jeux olympiques de Tokio.

C’est donc près d’Estoril, rendez-vous des  sportifs bien connu, que Bob Haller séjournera et s’entraînera prochainement au centre sportif  Jamor proche de Lisbonne.

Il y fera partie d’un groupe d’athlètes de niveau mondial, emmené par le super crack Joao PEREIRA, actuellement no 10 du ranking planétaire, après avoir remporté il y a quelques mois et le championnat d’Europe sur les distances olympiques à Kitzbühel et le championnat d’Europe, format sprint à Düsseldorf. Aux Jeux Olympiques de Rio, Pereira avait terminé 5!

Autre figure marquante du triathlon portugais et futur compagnon d’entraînement de Bob Haller : l’ancien champion d’Europe espoirs des moins de 23 ans Joao  SILVA. Depuis sa 9e place aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, Silva a régulièrement flirté avec les podiums planétaires au point de terminer 6e du classement mondial en 2013.

Aux championnats d’Europe de cette année 2017, il s’est emparé deux fois de la médaille de bronze, sur les distances olympiques à Kitzbühel et dans l’épreuve sprint à Düsseldorf.

Si la paire PEREIRO/SILVA est évidemment le fleuron du triathlon portugais, d’autres athlètes valeureux animent le groupe d’entraînement auquel B.Haller appartiendra à l’avenir. Citons Miguel Arraiolos (ITU No 140), Filipe Azevedo (No 156), Alexandre Nobre (No 176) , Joao Francisco Ferreira (No 182) ou encore le tout jeune – 18 ans –   Vasco Vilaca (No 250)

Faire partie dorénavant d’un groupe de travail d’une qualité supérieure remplit d’aise Bob Haller, impatient de reprendre l’entraînement dans un environnement pareil et de se retrouver en compétition dans quelques mois…

*A la suite de sa belle 3e place dimanche dernier à Agadir, Bob HALLER est remonté à la 85e place du ranking mondial de la fédération internationale (ITU).

Dans la hiérarchie continentale européenne, il occupe actuellement la 48e place.

Updated: 15/11/2017 — 11:27
X3M TRIATHLON MERSCH asbl. © 2015-2017 Frontier Theme
Translate »