This post has been viewed 24 times.

European Cup le 23 septembre à Funchal (by Pilo Fonck)

Samedi soir, quelques heures après la manche du « European Cup » dans la superbe baie de la capitale de l’île de Madère, le multiple champion de Luxembourg n’était pas mécontent de sa course. Compte tenu du déroulement cahin-caha de toute sa saison et de ses malheurs il y a tout juste une semaine lors de la finale mondiale à Rotterdam, le sociétaire du X3M de Mersch estimait que sa 8e place et le gain de quelque 105 points nets au ranking de l’ITU – où il devrait remonter de la 116e place aux environs  de la 100e position – n’étaient pas à dédaigner.

Mais dans son for intérieur il était bien conscient qu’en principe il pouvait prétendre au podium, voire même à la victoire. Le Haller de l’année passée aurait très probablement été en mesure de damer le pion à l’Italien Stateff, l’Allemand Wernz, l’Anglais Lloyd et le Belge Vanderplancke, les quatre premiers de la compétition.

Mais sa saison 2017 étant ce qu’elle est pour un tas de raisons qu’il est vain de rappeler, notre compatriote était plutôt satisfait de sa performance. Son parcours de natation  (750 mètres) avait été un tantinet laborieux. Sur les 63 partants il sortait 21e de l’eau (après  9’29’’ ), à 32 secondes du meilleur nageur, le Polonais  Oliwa, mais devançant quelques uns des présumés favoris (Vanderplancke, Wernz).

Bien que sa transition natation-course cycliste ne fût pas la meilleure pour une fois, il se retrouvait dès la première montée  à vélo dans le groupe de tête, fort de deux douzaines de concurrents. A l’aise dans la course cycliste (7e meilleur temps en 28’05’’), il tenta même, au 2e des 3 tours à parcourir, une échappée en compagnie du futur vainqueur Stateff et de l’Allemand Breininger. Sans succès. Mais au bout des 20 km, il se lança avec les meilleurs (Stateff, Vanderplancke) sur le parcours de la course à pied (5 km). Très vite il se voyait confronté à ses limites, rétrogradant même jusqu’à la 11e place. Heureusement, dans les 1500 derniers mètres, il pouvait puiser dans son énergie,  rattrapait quelques adversaires pour terminer finalement 8e en 15’57’’, un de ses plus mauvais temps sur la distance cette saison. Stateff, le vainqueur ne mit que 15’20’’. La différence est trop grande pour correspondre au véritable potentiel de Bob Haller…

Il essaiera de faire mieux le 7 octobre à Le Morne, aux îles St.Maurice.

Reste à noter le  fort bon comportement du jeune Oliver Gorges.Ses temps : 9’22’’ en nage libre ; 28’21’’ à vélo ; 16’33’’ dans la course à pied. Pour sa première dans le circuit européen des seniors, il se classait 19e , à 41 secondes seulement de Bob Haller. Encourageant !

Updated: 24/09/2017 — 05:21
X3M TRIATHLON MERSCH asbl. © 2015-2017 Frontier Theme
Translate »